Pourquoi j’ai commencé à cultiver des légumes et des fruits à la maison?

Monoculture (photo freeimages)

Quand j’ai acheté ma maison, la cour arrière n’avait que du gazon entouré d’une haie de thuyas(cèdre), un érable plane et un lilas. Toute cette espace pour cultivé une monoculture verte (gazon) qui vient avec son lot de problèmes et qui ne fait que couvrir le sol… Pourquoi ne pas le remplacer par des plantes qui nous nourrissent ?

J’ai débuté par un petit potager que j’ai agrandi à chaque année, commencé a ajouté des pots en géotextile (Smart Pot, Geopot, Dirt Pot, …) pour utiliser l’espace recouvert de béton autour de la piscine. Planté des fraisiers, des framboisiers, des groseilles, des pommiers, etc…

Avec le prix des légumes et fruits qui montent en flèche depuis les dernières années, je crois que j’ai fait un bon investissement. En plus d’avoir des fruits et légumes sans pesticide et dont la fraîcheur et le goût n’équivaut à rien de ce que l’on peut acheter. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir planté mes arbres fruitiers plus tôt.

« Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le Deuxième meilleur moment est maintenant » Proverbe chinois

Polyculture (photo freeimages)

Depuis 7 ans environ, j’ai découvert des pommiers nains ainsi que des variétés de fruitiers moins communes, mais facile à cultivé comme: le sureau, le ragouminier, kiwi arctique, le néflier commun, etc.

J’ai appris par mes erreurs, que pour avoir plus de succès avec les arbres ou arbustes, il est mieux d’en prendre à racine nu, pour éviter les problèmes de racine qui tourne et qui ne se déploie pas correctement. Un arbre qui ne pousse pas bien, à de bonne chance d’être plus malade.

Bref, voir mes enfants tout au long de l’été se nourrir des fruits et légumes qui poussent autour d’eux, me force à redoubler d’effort et d’augmenter encore plus ma superficie de culture.

Laisser un commentaire